Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les différentes maladies traitées par l’homéopathie

L’homéopathie peut soigner tous les maux du quotidien, que cela concerne la fièvre, les douleurs musculaires ou articulaires. Cette médecine douce atténue également les troubles neurobiologiques et aide les personnes dépendantes du tabac à s’en défaire. Cette méthode est non agressive, ce qui la classe parmi les médecines douces.

Son principe n’est pas seulement de rendre un produit peu toxique, mais également de le rendre hautement dilué pour un traitement efficace et sans effets secondaires pour le patient. Son fondement est qu’elle ne traite pas seulement les symptômes, mais également la santé générale de la personne.

Traiter la fièvre, la grippe et le rhume en faisant appel à l’homéopathie

La fièvre

Le remède homéopathique approprié optimise, canalise et accompagne le patient à contrer les symptômes liés à la fièvre. Un médicament doit être indiqué dès la première apparition des symptômes, c’est-à-dire le plus tôt possible.

Le remède doit soulager la personne le plus rapidement et doit au moins être accompagné de quelques mesures hygiéno-diététiques. Pour un homéopathe, la fièvre n’est rien de plus qu’un symptôme, le médicament prescrit vise à traiter le malade et non la fièvre en particulier.

Il faut noter que le traitement de la fièvre chez un enfant n’est pas le même en homéopathie. Un enfant en est atteint lorsque sa température frôle les 38 °C alors que cette température est fréquente chez les adultes. Mais comme la grippe ou la toux, elle est un symptôme et ce n’est rien d’autre !

Cette augmentation de chaleur corporelle indique que son organisme est en train de lutter contre un agresseur, il peut s’agir des microbes ou d’un virus. Un enfant peut donc être traité à partir de cette médecine douce s’il ne présente aucune manifestation particulière.

L’avis d’un médecin est cependant indispensable pour un nourrisson et cela dans tous les cas, surtout s’il adopte un comportement inhabituel. Le Nux Vomica, le Belladonna, le Pyrogenium peuvent soulager les symptômes chez un enfant dès leur première apparition.

Traiter la fièvre, la grippe et le rhume en faisant appel à l’homéopathie

La grippe

La grippe, ou Influenza pour les spécialistes, est une maladie infectieuse très contagieuse et fréquente engendrée par 3 virus de la même famille (Influenza A, B et C). La grippe saisonnière et ses variantes commencent à se développer avec l’arrivée de la saison hivernale. Il est donc possible de faire un traitement en prévention et curatif.

Certains médicaments homéopathiques à prendre une fois par semaine permettent de prévenir cette maladie. La prise doit se faire pendant les mois d’octobre à mars, c’est-à-dire avant la saison d’hiver. Une dose par semaine et une dose par mois avant l’hiver permettent ainsi de l’éviter pendant toute la saison.

Le traitement curatif basé sur l’homéopathie permet, quant à lui, de maîtriser l’éventuelle évolution de la pathologie, et cela s’il est consommé à l’apparition des symptômes. Plusieurs remèdes sont possibles en fonction des signes que le sujet ressent.

À noter que la transmission entre deux personnes est uniquement respiratoire, par l’inhalation de gouttelettes pleines de virus qui provient d’une toux ou d’un éternuement de la personne affectée.

Le rhume

Le nez qui coule, des éternuements presque chaque minute ! Ce sont les signes fréquents et les plus visibles du rhume ! Les remèdes homéopathiques diffèrent selon leur couleur et leur circonstance puisqu’un patient a ses propres symptômes.

Le nez bouché est aussi un signe, mais moins visible, qui est plus gênant que les éternuements ou les écoulements. Le malade a le nez bouché quand le mouchage s’avère inefficace et que ce signe est accompagné d’une toux souvent sèche.

Le meilleur moment pour lutter contre le rhume est la prévention. Certains médicaments homéopathiques comme l’Influenzinum peut faire l’affaire en cas de frissons, de coup de froid ou de prémisses d’état grippal. Une dose par semaine suffit à éloigner une personne de cette maladie virale.

Soulager les douleurs à l’aide de l’homéopathie

Les douleurs musculaires

L’homéopathie fait partie de traitement naturel permettant la prise en charge de la quasi-totalité des muscles. Elle propose des solutions pour la plupart des douleurs même si les douleurs musculaires ont diverses origines. Elle peut se révéler l’alliée incontournable pour accompagner les sportifs, et cela, quel que soit leur niveau.

Une remarque importante pour les sportifs : elle permet de prendre en charge les douleurs musculaires dans un cadre de la pratique d’activité sportive. Les produits homéopathiques ne figurent pas sur la longue liste des produits dopants et ils sont dénués d’effet secondaire toxique ou iatrogène.

Certains remèdes proposés ont la vertu de soulager la douleur et de limiter les hémorragies. Ils sont particulièrement utiles dans le cadre des claquages ou des élongations et surtout en cas de fatigue au niveau du muscle.

La trousse homéopathique doit ainsi avoir un certain remède pour se préparer face aux douleurs musculaires de tous les jours, cela ne concerne pas seulement les sportifs, mais également les personnes inactives.

Soulager les douleurs à l’aide de l’homéopathie

Les douleurs dentaires

La douleur est un malaise difficile à supporter, qu’elle soit musculaire, abdominale ou dentaire. Les homéopathes ont mis en place de nombreux médicaments à la disposition du patient pour atténuer et pour faire face à la souffrance.

Les maux de dent sont caractérisés par des saignements ou par l’inflammation au niveau des dents, notamment à la gencive, après un plombage cassé. La personne peut ressentir une vive douleur lorsqu’il mastique la nourriture. Sa mâchoire peut enfler  et l’empêcher de parler convenablement.

L’homéopathie propose de nombreuses alternatives pour lutter contre la rage de dents. Cette douleur insupportable est souvent causée par la carie qui n’a pas été traitée efficacement, c’est pourquoi l’homéopathie se charge d’atténuer la douleur.

Elle ne peut pas guérir d’un seul coup ou par une action d’un médicament, mais il est possible de soulager la partie endolorie à l’aide de certains produits de l’homéopathie. Il est également urgent de prendre rendez-vous chez le dentiste en cas de rage de dents chronique.

Les douleurs articulaires

Les douleurs articulaires peuvent avoir plusieurs origines. Si les maux fréquents ou intenses nécessitent la consultation pour bénéficier de soins appropriés, celles ponctuelles et modérées peuvent cependant être atténuées par automédication en faisant appel à l’homéopathie.

Les homéopathes distinguent différentes douleurs articulaires pour la prescription d’un traitement, et cela selon leur sensibilité au mouvement et à l’humidité. Les crèmes et les granules proposées varient en fonction des symptômes et le mieux est de consulter un expert avant d’opter pour un remède curatif.

L’établissement d’un diagnostic à partir des symptômes est pourtant difficile, il est donc toujours indispensable de consulter un professionnel pour éliminer la pathologie grave avant de se lancer dans un traitement.

Les rhumatismes articulaires sont aussi traités de manière efficace avec le Ledum Palustre même si l’articulation est froide au toucher et très enflée. Les sensations de craquements articulaires sont vite éliminées par les médicaments de l’homéopathie.

L’homéopathie, une alternative pour un sevrage tabagique et éviter la gueule de bois

La solution pour arrêter de fumer

Le sevrage tabagique n’est pas une mince affaire ! La première étape est de prendre la décision qui peut changer la vie du fumeur : arrêter de fumer. Il faut par la suite tenir bon et avoir un moral de fer durant les premiers jours puisque c’est durant cette période que les effets du manque de substances addictives et de nicotine se font sentir.

L’homéopathie est donc l’une des meilleures solutions pour aider un fumeur à passer ce moment désagréable. Elle peut aider en cas d’irritabilité, d’insomnie, de perturbation du sommeil ou de constipation. Quelques granules bien diluées et ces effets de manque s’en iront. Les conséquences comme la dépression, l’anxiété ou les fringales ne peuvent pas non plus résister à cette médecine, une bonne prise de granules hautement diluées et un patient peut arrêter la cigarette !

Elle propose également une autre solution si la personne fume toujours la même marque : l’isothérapie. Le traitement isothérapique consiste à l’utilisation à dose atténuée de nicotine pour satisfaire la demande du corps.

Il s’agit de la dilution homéopathique préparée par un spécialiste à l’aide d’un échantillon de la marque de cigarette. Le fumeur ressent un mauvais goût des substances addictives et de la nicotine et cela l’emmène à arrêter définitivement le tabac.

L’homéopathie, une alternative pour un sevrage tabagique et éviter la gueule de bois

Solutions pour les problèmes éthyliques

L’homéopathie peut aider à prendre le contrôle lorsque l’alcool est un problème. « Boire un coup » avec les amis de temps en temps n’est pas un mal en soi, on peut dire que c’est « profiter de la vie ». Par contre, boire chaque jour jusqu’à être ivre est le signe de l’alcoolisme. L’alcool, comme toute drogue, prend petit à petit le contrôle.

Il est pourtant possible de prévenir la dépendance à l’aide des remèdes homéopathiques. La personne n’a plus envie de toucher à l’alcool en avalant quelques granules de Nux Vomica quelques minutes avant la fête.

Tout le monde s’est, à un moment donné, déjà tourné vers l’alcool pour résoudre un problème. Actuellement, l’homéopathie a mis en place l’Arsenicum Album si un patient trouve que tristesse et boisson alcoolique vont de pair.

La plupart des remèdes homéopathiques, comme l’Ethylicum, correspond à l’alcool, mais seulement un alcool hautement dilué apaisant l’envie de boire. L’isothérapique de l’alcool doit être établi par un spécialiste pour un effet garanti.

Quelques conseils

L’abstinence est nécessaire surtout lorsqu’il s’agit de tabac et d’alcool. Il est important de conserver au moins 3 jours/semaine sans goutte d’alcool. Le cycle de dépendance commence à se former quand une personne ressent le besoin quotidien de consommer de l’alcool. Boire seul est également signe d’alcoolisme.

Il faut éviter à tout prix ces petits verres contenant un liquide lumineux ! Oui, ce sont les fameux cocktails d’alcool et de somnifères, ils garantissent une ivresse très dangereuse emmenant une personne à l’état de dépendance et peuvent surtout être mortels.

La patience lors d’un sevrage tabagique ou alcoolique est mise à l’épreuve. Il n’y a pas de miracle et il faut du temps pour s’en défaire. L’homéopathie ne peut qu’aider la personne à moins consommer, mais elle n’agit pas directement sur le sevrage.

L’homéopathie et les troubles neurobiologiques, les maladies cardiovasculaires, ainsi que le stress

Les troubles neurobiologiques

Les troubles neurobiologiques sont des affections auxquelles la vertu médicinale des produits homéopathiques apporte une réponse thérapeutique fiable et rapide. Ces remèdes agissent sur la pathologie pour la traiter de manière définitive, qu’il s’agisse de névralgie, de paralysie faciale ou de migraine, etc.

L’utilisation de certains produits, dans le but de soigner les troubles neurobiologiques, doit se faire néanmoins sous la surveillance d’un médecin traitant. Un cas de surdose peut constituer un réel danger pour le malade.

Des plantes peuvent ainsi relâcher les muscles et détendre le patient. C’est le cas pour le Curare, une plante aux mille vertus non seulement pour ceux qui ont des troubles neurobiologiques, mais également pour ceux qui ont d’autres malaises.

L’homéopathie et les troubles neurobiologiques

Les maladies cardiovasculaires traitées à partir de l’homéopathie

De nombreux troubles viennent toujours perturber la vie d’une personne dans le cadre de maladies cardiovasculaires. Ces dernières entraînent le plus souvent des désagréments physiologiques pouvant se présenter en amont d’un diagnostic.

L’homéopathie peut traiter les palpitations, l’oppression ou l’essoufflement et la tachycardie. Le tout consiste tout simplement à relever les signes personnels décrits par le malade et la manière dont il gère la maladie.

Elle permet aussi de jouer un rôle primordial dans la prévention d’un malaise cardiovasculaire, et cela en plus des mesures d’alimentation et d’hygiène de vie. Elle est adaptée pour la régularisation des émotions liée au cœur selon la confirmation des spécialistes.

Ces émotions occasionnent, dans la plupart des cas, une augmentation anormale de la pression du sang dans les artères. Cela constitue un facteur de risque très important chez une personne trop émotive. Les troubles cardiaques sont aussi d’origine nerveuse selon les spécialistes.

Un patient se voit indiquer des anxiolytiques bien que soit considéré comme un risque par la médecine allopathique. Cependant, le traitement homéopathique met à la disposition de l’individu une alternative ayant l’avantage d’être efficace, sans effets secondaires et non invasif.

Des catégories de médicaments classiques prescrits pour le traitement des maladies cardiovasculaires provoquent une atteinte, soit aux reins, soit au foie. Les spécialistes font appel ainsi aux personnes atteintes de ces troubles pour l’utilisation de l’homéopathie comme étant un accompagnement thérapeutique pour soigner les organes maltraités après une cure.

Le stress et l’homéopathie

Un réflexe homéopathique est une alternative efficace et précieuse contre le stress qui fait presque partie de la vie quotidienne, que ce soit à la maison, au travail ou dans la rue. Il se caractérise par la peur et peut rendre un individu bien portant malade.

Un traitement homéopathique personnalisé est proposé par un expert. Il ne dissocie aucun symptôme physique ni psychologique et c’est une démarche très individualisée. La consultation nécessite un entretien préalable à toute prescription et diagnostic.

Le traitement de fond est aussi disponible pour soigner le stress. Un questionnaire permet d’identifier  la façon de réagir du patient face aux stimuli extérieurs. L’homéopathe établit ensuite un profil homéopathique adapté au traitement de fond.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :