Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soigner les troubles neurologiques avec l’homéopathie

Les troubles neurologiques sont des pathologies qui affectent le système nerveux. Ils peuvent être considérés comme plus ou moins graves selon la partie concernée et nécessitent, généralement, des traitements médicaux. L’homéopathie se révèle pourtant comme une solution naturelle et efficace contre ces perturbations. Elle y apporte une réponse thérapeutique rapide et fiable que ce soit pour une migraine, une névralgie, une paralysie faciale ou encore un trouble de mémoire. Les remèdes homéopathiques atténuent les manifestations, agissent en douceur et soignent définitivement le sujet.

Homéopathie : efficace contre les troubles neurologiques

L’homéopathie est une méthode thérapeutique qui consiste à soigner toute sorte de maladies, dont les troubles neurologiques affectant le système nerveux central ou périphérique. Cette forme de médecine douce apporte des solutions pérennes. Le principe consiste à administrer au patient une quantité infime de substances diluées d'origine végétale, animale ou minérale en vue de déclencher des symptômes similaires à ceux de la maladie à combattre. L’objectif est de stimuler les défenses de l’organisme du patient pour qu’il combatte lui-même le mal. Les remèdes homéopathiques sont d’une grande efficacité.

L’homéopathie est une médecine naturelle et les traitements sont faciles à suivre et bien tolérés. Elle ne présente que très rarement d’effets secondaires. Pour les troubles neurologiques, elle apporte un soulagement rapide aux douleurs comme le cas de la céphalée ou de la migraine et des solutions permettant de venir à bout de la maladie. Elle peut s’associer avec des traitements classiques.

Les troubles neurologiques et leurs manifestations

Ce sont des maladies affectant le système nerveux, pouvant être considérés comme plus ou moins graves. La céphalée est la plus courante. Souvent bénigne, ce mal de tête peut survenir pour différentes raisons. La douleur peut être parfois intense et pour la calmer rapidement, le patient peut prendre des médicaments homéopathiques associés à une moindre dose d’analgésiques. La migraine est aussi une forme de neuropathologie assez pénible à cause de la douleur souvent insupportable et qui peut survenir à tout moment.

Les pertes de mémoire touchent le cerveau et concernent un certain nombre d’individus. Elles peuvent se manifester par des confusions au moment des conversations.

La névralgie, pouvant être spontanée ou continue, se présente comme une douleur due à une lésion ou une irritation d'un nerf.

La paralysie faciale, quant à elle, se montre par des difficultés à afficher des expressions comme le sourire sur le visage ou à mâcher correctement etc. Le trismus, par contre, est un dysfonctionnement de la mâchoire qui se manifeste par une douleur et une inflammation pouvant gêner la mastication et la communication verbale.

La paresthésie est un trouble qui affecte la sensibilité, soit l´organe du toucher. Les manifestations les plus fréquentes sont des fourmillements, des engourdissements ou des picotements. Parfois, la personne ressent le chaud ou le froid alors qu´il ne touche à rien qui puisse provoquer cette sensation. Ses causes sont variées comme la carence en vitamine B5 et B12, une hernie discale ou une affection thyroïdienne affectant les nerfs, une intervention chirurgicale ayant causé des impacts sur les nerfs, un nerf ou un vaisseau sanguin compressé, une position inadéquate du corps pendant un certain temps, l’anxiété ou encore une exposition prolongée des mains ou des pieds à un froid intense.

La polynévrite est une maladie de plusieurs nerfs situés au niveau des pieds et des mollets. Elle est douloureuse et peut être violente et brusque ou électrique.

Le saturnisme est provoqué par l'ingurgitation ou d'inhalation de plomb. Ses apparitions sont similaires aux effets d’un empoisonnement, notamment les convulsions et les délires.

La somnolence est un état d’endormissement au cours de la journée. Le patient a des sensations d’irritabilité et de nervosité.

Quant au vertige, il est souvent bénin et concerne généralement les personnes âgées, soit de plus de 50 ans. Il peut être accompagné de nausées, d'un déséquilibre et d'un trouble de la marche.

Les remèdes homéopathiques utilisés pour soulager et traiter les troubles neurologiques

Le Lycopodium 9 CH est utilisé pour le traitement des pertes de mémoire, Une perturbation plus ou moins grave. L’administration de ce produit permet d’améliorer la capacité de mémorisation de la personne qui présente de la confusion durant des conversations.

Claude 65 ans : « Il y avait un certain temps où j’ai connu des absences, des moments de flottement, des oublis. Je passais mon temps à retrouver mes affaires. Tout inquiet, mon fils m’a conseillé un homéopathe qui m’a prescrit le Lycopodium 9 CH à raison de 3 granules 3 fois par jour et plus de récidive ! »

Aconit et Causticum sont préconisés pour le traitement de la paralysie faciale. Ils procurent des résultats très satisfaisants.

Aude 27 ans : « Je n’arrivais pas à fermer mon œil gauche et j’ai des difficultés à articuler. Mon médecin a établi la paralysie faciale ! J’ai entendu parler de l’efficacité de l’homéopathie et j’ai consulté un spécialiste qui m’a prescrit du Causticum, tout est revenu à la normale ! »

Magnesia Phosphorica 9 CH ou le Phytolacca 7 CH sont les plus indiqués pour soigner la polynévrite, une affection douloureuse de plusieurs nerfs. Ils sont plus qu’efficaces.

Pierre 45 ans : « J’ai eu brusquement une douleur insupportable au niveau des pieds. J’ai tout de suite consulté un homéopathe qui m’a diagnostiqué une polynévrite et qui m’a prescrit du Magnesia Phosphorica 9 CH, ce qui m’a soulagé et guéri rapidement. »

Aethusa cynapium est préconisé en cas de saturnisme, une maladie causée par une intoxication au plomb. Il agit efficacement contre les convulsions et les délires.

Argentum nitricum, Conium maculatum et Cyclamen europaeum sont souvent prescrits en cas de vertige, source de nombreux désagréments. Ils permettent de l’atténuer, voire l’éliminer.

Marie Christine 54 ans : « Récemment, j’ai eu un soudain grand vertige. Partisane depuis toujours de l’homéopathie, j’ai consulté un spécialiste qui m’a donné de l’Argentum nitricum qui a vite soulagé cette mauvaise sensation. »

Quoi qu’il en soit, il est important de consulter un thérapeute quelque soit son malaise neurologique puisque chaque cas peut être différent et surtout pour bien déterminer la posologie et la fréquence des prises adaptée à soi.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :